Votre satisfaction est importante pour le Groupe Cameron, Filiale Terminix au Québec

1. Éradiquer les puces : Est-ce possible?

Rare sont les personnes qui aiment ces petites bestioles noires. Elles débarquent chez nous sans invitation et sucent le sang de nos animaux domestiques. Non seulement elles arrivent en famille nombreuse, mais une fois qu’elles ont élu domicile chez vous, dur de les faire partir. Pourtant, cette situation embarrassante peut vite prendre fin, à condition de faire le grand nettoyage et d’utiliser les bons produits. Vos exterminateurs professionnels du Groupe Cameron, Filiale Terminix, on tous les conseils pour une extermination permanente au Québec.

Concernant votre maison, c’est principalement en été que les puces font leur apparition. Elles ne sont pas spécialement gênantes mais comme elles se nourrissent de sang, elles peuvent être source d’inconfort auprès de votre animal. Si votre animal est infesté de puces, votre maison doit l’être sûrement. Ne tardez pas à faire le grand nettoyage avant que ces petites bestioles noires ne vous empoisonnent la vie.

En quelques points, il est possible d’éradiquer ces invités peu désirés. Dans un premier temps, il faut commencer par traiter votre maison et votre jardin vous-même. Pour cela, il existe des produits chimiques pour nettoyer vos sols minutieusement ainsi que les tapis et autres surfaces lisses.

La balayeuse aspirera les puces et leurs œufs, ainsi que les larves. Jetez le sac à l’extérieur de chez vous.

Lavez ensuite vos sols avec des produits pour le sol ou pour les planchers et vaporisez avec un spray conçu pour tuer les œufs des puces. N’oubliez pas les coins et les contours de portes, elles aiment bien jouer à cache-cache !
N’hésitez pas non plus à en pulvériser vos sofas, tapis, coussins, meubles et tout autre endroit où elles pourraient avoir trouvé refuge.

On recommande de garder la maison au frais car les puces n’aiment pas les endroits trop froids et elles ne survivront pas aux températures basses.
Mettez la climatisation bien forte pour pouvoir les éliminer plus rapidement.
Deux semaines après, il est fortement recommandé de mettre du spray à nouveau dans toute votre maison, surtout sur les meubles et les tapis.

Gardez en tête que ces petites malines aiment la compagnie de votre animal domestique, alors, en même temps, n’oubliez pas de nettoyer votre animal.

Pour ce qui est de votre animal Le premier constat à faire : si votre animal se gratte très souvent, et qu’il commence à perdre ses poils, c’est mauvais signe. L’invasion de puces dans sa chevelure va lui causer beaucoup d’inconfort et il devient urgent de le traiter immédiatement. Sachez aussi que si les puces sont sur lui, elles sont aussi de partout chez vous. Donc, commencez dès que possible à traiter votre animal domestique et, idéalement le même jour, nettoyer votre maison au complet.

Voici quelques étapes à suivre à la lettre pour se débarrasser de ces petites bêtes :

  • Demandez à votre vétérinaire quel traitement, produits ou spray devez-vous appliquer sur votre animal afin de tuer les puces.
  • Assurez-vous de la dose et vérifiez que ce soit un produit spécialement pour vote chien ou pour votre chat, mais en aucun cas, utilisez l’un pour l’autre.
  • Donnez un bain à votre animal. Pour cela, il existe des shampoings antipuces qui feront tomber les puces dans l’eau. Elles se noieront par la suite.
  • Une fois le bain pris, brossez votre animal avec un peigne à puces de façon à éliminer toutes les puces qui resteraient accrochées au poil de votre chien ou chat.
  • Vous pouvez aussi faire raser votre animal avant le traitement afin que le produit puisse atteindre plus rapidement sa peau où vivent les puces
  • Il convient de nettoyer le lit de votre animal, coussins et tout autre endroit où il aime se prélasser, afin de tuer les œufs incruster dans les tissus.
  • Gardez votre animal à l’intérieur du logement pendant plusieurs semaines. Si vous devez le sortir, évitez qu’il galope dans les herbes hautes et promenez-le sur des trottoirs.

Si il reste des puces à l’intérieur de votre maison, elles seront attirées par votre animal, lui sauteront dessus mais aussitôt qu’elles le piqueront, elles seront éliminées grâce au produit répandu sur la peau de votre animal.

Éradiquer les puces de façon écologique

Se débarrasser des puces de façon écologique, oui c’est possible. Il existe des remèdes simples et naturels pour combattre les puces sur vos animaux. Par exemple, de nombreuses plantes telles que la lavande, la camomille, la citronnelle, le romarin ou l’eucalyptus sont excellentes pour éradiquer les puces. Il suffit d’en prendre environ 100 grammes, de les laisser sécher, et de les déposer ensuite sur votre animal. Vous pouvez aussi les infuser et vaporiser ensuite votre animal avec ce liquide, mais seulement une fois refroidi. Assurez-vous de bien faire pénétrer ce liquide à travers son poil. L’eau vinaigrée est aussi suggérée en cas d’invasion de puces. Il suffit de verser un peu de vinaigre dilué à de l’eau, et de le répartir sur la peau de votre animal. Attention à ne pas en mettre sur ses yeux ou son nez. Pour éviter qu’il se lèche, vous pouvez lui mettre une collerette. On conseille également de donner aux animaux de la levure de bière pour éliminer les puces déjà sur eux. À mélanger avec un peu de nourriture et de l’ail.

Pour en savoir plus sur l’éradication des puces, et pour toutes infos sur l’extermination en générale, n’hésitez pas à contacter vos professionnels chez Groupe Cameron, Filiale Terminix aujourd’hui!

3. Quand on voit des guêpes, faut-il courir ou rester sur place?

Quand une guêpe nous importune, attirée par un breuvage ou un repas, il faut rester calme pour éviter de se faire piquer. Mais quand on aperçoit un nid, il est préférable de garder ses distances, car certaines guêpes sont agressives. Si elles passent à l’attaque, mieux vaut s’éloigner rapidement! Par contre, les abeilles et les bourdons tolèrent la présence humaine. Il faut tout de même éviter les mouvements brusques et les laisser tranquillement vaquer à leurs occupations.

5. Est-ce que la présence d’insectes dans une maison est un indice de malpropreté?

Il est vrai que les tapis poussiéreux et les vêtements sales attirent les dermestes et les mites : mais une maison propre peut aussi héberger des insectes. On fournit, sans le savoir, des aliments aux insectes : les bols de nourriture pour chiens et chats font le régal des coquerelles; les contenants de farine et de céréales peu étanches permettent l’accès aux vers de la farine et aux autres insectes des denrées. D’autres part, une habitation très humide favorise la prolifération des insectes qui détériorent les bois et le papier.

2. Y a-t-il des araignées dangereuses au Québec?

Les araignées n’ont pas l’habitude d’attaquer lorsqu’on les manipule délicatement. S’il arrive qu’une araignée morde, il ne faut pas s’inquiéter, car son venin, capable de paralyser ou tuer de petits animaux, ne nous cause qu’une douleur passagère. Aux États-Unis, seules quelques espèces sont considérées dangereuses : la veuve noire et quelques tarentules.

4. Les perce-oreilles sont-ils dangereux?

Les perce-oreilles ne piquent ni ne mordent, et n’ont jamais percé la moindre oreille. Leurs longues pinces, trop faibles pour nous infliger une blessure, servent à intimider leurs adversaires. Ils passent la journée dans l’obscurité, parfois entassés par centaines sous une pierre, pour ne sortir qu’à la nuit. Ils se nourrissent de débris végétaux, parfois de plantes potagères, et nous débarrassent de quelques insectes nuisibles. Leur nom provient d’une croyance voulant qu’ils se glissent dans l’oreille des dormeurs. Ce n’est heureusement qu’une légende.