Profil des puces

Insectes de l’ordre des siphonaptères et de la famille des pulicidae.

Taille

  • Adulte : 2 à 3 mm
  • Larve : 3 à 3,5 mm

Description

  • Petits insectes, sans ailes, de couleur brun foncé à rougeâtre
  • Le corps dur et aplati latéralement présente une ou plusieurs rangées d’épines, orientées vers l’arrière. Sa forme particulière lui permet de circuler facilement entre les poils
  • Les pattes sont fortes et adaptées pour sauter
  • Petites larves poilues, vermiformes, blanchâtres avec la tête brune et sans pattes
  • La puce du chien et du chat sont les espèces les plus répandues
  • La « puce de sable » est généralement une de ces deux espèces qui profite de l’humidité de cette matière pour s’y développer

Développement

  • Métamorphose complète (oeuf – larve – pupe – adulte)
  • Après chaque repas de sang, la femelle pond de 4 à 8 oeufs qu’elle dépose dans le poil de l’animal ou dans les tissus où l’hôte se couche
  • Dans des conditions idéales, un total de 400 oeufs peuvent être pondus en 6 ou 7 mois
  • Les oeufs tombent facilement de l’animal. On les retrouve donc partout où il circule
  • L’éclosion des oeufs se produit dans les 2 à 14 jours suivant la portée
  • La durée du stade larvaire est de 8 à 10 jours et l’alimentation de la larve, qui se développe à différents endroits, est composée de différents débris (poussières, squames, poils, déjections de puces adultes constituées de sang non digéré) provenant de l’hôte
  • La période de pupaison est de 10 à 17 jours
  • L’adulte vit de 4 à 6 semaines sur son hôte. Dans les habitations inoccupées, il peut survivre plusieurs mois sans nourriture
  • Une température de 13 à 32 degrés Celsius et un taux d’humidité de 27 à 50 % représentent des conditions idéales, pour le développement des puces
  • La larve aveugle évite la lumière et lors de la pupaison, elle tisse un cocon et le couvre de débris retrouvés dans son environnement
En savoir plus